close
Non classé

Quelques réflexions

  1. a) la démocratie parlementaire

Sans rentrer dans les définitions théoriques, la démocratie parlementaire est un atout pour un jeune pays comme la Côte D’Ivoire. Les Députés, élus du peuple donc représentant du peuple, doivent pouvoir jouer pleinement leur rôle entre le pouvoir et le peuple, puis aider à la bonne gouvernance en contrôlant les actions de l’exécutif. Dans la perspective de l’ivoirien nouveau pour 2020, la première législature de la troisième république a le devoir de donner l’exemple

 

 

  1. b) le rôle du député

En dehors des missions classiques du Député, cad entre autres le vote des lois, le contrôle et le suivi des activités du pouvoir exécutif , le Député doit être le  défenseur, le commercial, le porte-voix de ses populations

 

  1. c) la stabilité politique

c’est une loi naturelle, aucune transformation ne peut s’opérer sans stabilité. La stabilité politique est la base de tout développement politique, économique et social. Mais il y a lieu de ne pas confondre stabilité et immobilisme

 

  1. c) la réconciliation

la réconciliation est le seul gage de la confiance entre les différentes composantes du pays, confiance nécessaire pour bâtir le pays avec parfois des méthodologies différentes, mais l’objectif final restant le même

 

  1. e) la cohésion sociale

la cohésion sociale ou l’attachement des individus à un groupe, à une patrie nous aidera à bâtir une nation forte.

 

  1. f) le RHDP

le RHDP qui regroupe les héritiers politiques d’Houphouet doit se traduire à terme par un parti unifié avec une vision et une stratégie de conquête de pouvoir communes. Faute de quoi, il sera un regroupement circonstanciel de partis politiques qui se fera au gré des différentes joutes électorales.

 

  1. g) l’esprit de la IIIè République

L’esprit de la troisième république, c’est un ivoirien nouveau pour le développement économique et social tant espéré. L’homme est au cœur du débat. Chacun à son niveau doit jouer sa partition, dans l’intérêt de tous, de la côte d’Ivoire

 

  1. h) le rôle du politique dans la création d’un environnement et d’un climat favorable à l’esprit d’entreprise

il faut un cadre juridique, légal, fiscal et réglementaire clairement défini pour favoriser l’esprit d’entreprise et éviter la propension du secteur informel. Le politique a le devoir de planter ce décors et de veuiller à ce que toutes les initiatives soient coordonnées.

 

…etc.(ce que vous voulez faire passer comme message).

Nous devons faire face à un lendemain meilleur. Et pour celà, nous devons adopter des comportements nouveaux, de nouvelles façons de faire. J’apporterai mon savoir-faire acquis en entreprise, dans les associations, pour aider à l’émergence de la Côte d’Ivoire à l’horizon 2020.

 

Leave a Response