close
Non classé

Des mesures à prendre contre la cybercriminalité

cybercriminalité

Des rapports sur l’évolution de la cybercriminalité et sur la lutte en Côte d’Ivoire me sont régulièrement parvenus depuis plusieurs semaines. Il en ressort que la situation est pour le moins alarmante et il est impératif que notre pays soit à la hauteur des enjeux et des dangers potentiels qui nous guettent. Pour cela, il est urgent que nous puissions mettre en place au plus vite les mesures suivantes:
– L’établissement d’une liste d’Opérateurs d’Importance Vitale (OIV);
– Un amendement de la Loi de Programmation Militaire qui rajoute l’obligation à ces OIV de se doter de certaines mesures de sécurité pour se protéger en matière de cybersécurité;
– La création d’une agence sur le modèle de l’ANSSI en France qui coordonnerait la politique en matière de cybersécurité et assisterait ces OIV, ainsi que les autres entreprises qui en auront besoin, en cas de cyber attaques et dans la mise en place de leur politique de cybersécurité;
– Le renforcement des moyens de la Plateforme de Lutte contre la Cybercriminalité (PLCC) avec l’ouverture d’antennes régionales à l’intérieur du pays;
– La dotation par l’Etat de Côte d’Ivoire et le Ministère de la Défense d’une doctrine de lutte informatique offensive et défensive;
– Une spécialisation des acteurs déjà présents (officiers de police judiciaire, investigateurs en cybercriminalité au niveau de la police, la gendarmerie et l’armée, des magistrats spécialisés);
– La formation des acteurs spécialisés précités en matière de de cybersécurité, cyber défense et cybercriminalité.

En tant que Député de la Commission Sécurité et Défense l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, je ferai donc au mieux pour aider à mettre ces mesures en place.

Leave a Response